Bien lire une étiquette alimentaire

Avez-vous le temps d’aller tout le temps sur les marchés locaux, dans les magasins bios ou enseigne local ? Votre réponse est sûrement non. Et même si je vous encourage à les privilégier, vous êtes parfois bien obligés de vous retrouver au supermarché, face à des produits avec une liste d’ingrédients proche de l’annuaire.

Nous vivons dans un monde de (sur) consommation, et savoir exactement ce qu’on achète et surtout ce qu’on mange est un gros challenge !

On peut changer nos habitudes et apprendre à lire les étiquettes alimentaires, au moins acquérir des réflexes de bases pour savoir ce qui finit dans notre estomac.

La base : Kesako l’étiquetage nutritionnel ?

L’étiquetage nutritionnel, c’est l’apport du produit en énergie et en nutriments.

L’étiquette peut être plus ou moins détaillée, en vitamines, précision des nutriments… évidemment, plus il y a d’infos, plus la transparence est grande.

Malheureusement la teneur en oméga 3, 6 et 9, en graisses trans n’est pas toujours indiquée.

A savoir qu’une personne active moyennement sportive doit consommer environ 2000 kcal par jour.

C’EST PARTI !

Vous êtes au supermarché, vous êtes face à l’étiquette :

1) LISEZ LES INGREDIENTS PRESENTS


– les ingrédients en tête de liste sont les plus importants au niveau nutritionnel : Comment savoir s’ils sont « bons » ou non quand on ne s’y connait pas ?

Pensez que les premiers ingrédients de la liste devraient être ceux que  VOUS auriez utilisé si vous aviez fait la recette.

– Si la liste des ingrédients est très longue, FUYEZ ! Favorisez les produits avec moins de dix ingrédients (5 c’est déjà pas mal)

– A la fin de l’étiquette, vous aurez les additifs, moins il y en a, mieux c’est.

– Si vous trouvez des ingrédients imprononçables et qui ne vous disent rien, c’est encore des additifs et des conservateurs.

 

2) PREFEREZ LES PRODUITS DONT LA QUALITE ET LA PROVENANCE SONT INDIQUES

 

Les œufs : « frais et élevés en plein air » ou « biologiques ». Même si des œufs de fermes acheté directement chez le producteur local reste la meilleur solution…

La viande : « 100 % muscle » et pas « préparation bouchère »

Le chocolat doit être le plus noir possible (au moins 70 %, le mieux restant le 90 % pour retrouver des propriétés nutritionnelles)

– Les huiles végétales  : Dans l’idéal, vous devez retrouver sur l’étiquette : l’origine de l’huile, le responsable de la commercialisation (nom + adresse du producteur),  sa dénomination commerciale (huile d’olive vierge ? vierge extra ?), la date limite d’utilisation optimale (DLUO), le numéro d’identification du conditionneur …

 

3) PETITS CONSEILS EN VRAC

 

  • Sachez que les produits bon marché sont souvent à base d’eau, d’additifs et de sucre = Aucune valeur nutritionnel
  • Favoriser les produits avec moins de 5 grammes de sucres par portion, et au moins 2 grammes de fibres pour 100 grammes
  • Evitez les produits riches en sel, la dose quotidienne est de 2,3 grammes, et certains produits industriels en affichent beaucoup plus au compteur (sel=sodium)
  • Les produits « lights » ne sont pas forcément hypocalorique, c’est juste que le sucre est remplacé par un édulcorant (aspartame, stevia, saccharine, dont l’innocuité n’est pas avérée)
  • Préféré des farines avec mention « blé entier »

 

4) FUYEZ :

– graisses trans, hydrogénées, les taux élevés en nitrate de sodium dans les viandes et les édulcorants.

– Les produits avec des « E xxx ». Aucune valeur nutritionnelle et potentiellement dangereux :

LES CANCEROGENES : E 104, 131, 210 à 219, 239, 320, 952

LES ALLERGISANTS : E 102, 110, 122, 124, 127, 129, 142, 210 à 213, 228

Les PERTURBATEURS ENDOCRINIENS : E214 à 219

LES TOXIQUES pour l’estomac ou les reins : E101, 173, 339 à 341, 520 à 523, 554 à 559, 1412, 1414

 

Pour conclure, il faut se rendre compte que le seul décideur reste le consommateur. Plus un produit est acheté, plus il sera commercialisé en grosses quantités.

Si nous prenons soin d’acheter de bons produits, les produits trop industriels et potentiellement dangereux prendront de moins en moins de place !

A vous de jouer 😉

 Louise ♥

 

 

 

Partager si vous aimez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *