ADIEU L’ACNE ADULTE !

LE CAUCHEMAR.

Vous êtes enfin un adulte, un vrai.

Vous avez vaincu les pièges de l’adolescence, et avez franchi la ligne d’arrivée.

MAIS, quelques irréductibles persistent : Petits boutons hormonaux jusqu’ aux cratères enkystés (quelle belle image !), je vous donne TOUS les conseils.

On commence par le commencement :

 

POURQUOI AVEZ VOUS ENCORE DE L’ACNE ?

Vous pensez que votre peau est la cause du problème ? Et bien non !

La peau permet l’évacuation des déchets du corps (sueur, déchet alimentaire, toxine) en particulier quand les autres « émonctoires » sont surchargés. Non je ne viens pas d’inventer ce mot. Ce sont les portes de sorties des déchets.

Il y a 4 émonctoires : la peau, les poumons, le trio vésicule biliaire/intestin/foie, et les reins.

Quand un émonctoire est surchargé, les déchets sont renvoyés vers une autre voie d’élimination. Ici : votre peau.

Votre corps ne travaille jamais seul, et vous mettre le pot de crème entier sur le visage ne va rien changer, si vos autres organes sont en mauvaise santé.

 

 

LES TRAITEMENTS CHIMIQUES 

Je suis pharmacien. Je ne renie pas l’efficacité des médicaments et des crèmes chimiques. Mais malheureusement ils sont souvent mal utilisés ou utilisés sans autres règles de vie à côté …et du coup ne marchent pas. Ils sont aussi limités aux acnés kystiques sévères.

Je ne vais pas les détailler au risque de faire de cet article un bouquin, votre dermatologue est votre conseillé, mais si vous voulez des infos sur votre traitement, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Et retenez bien ! Sans les conseils qui vont suivre, votre traitement sera peu efficace et vos boutons vont revenir dès la fin du traitement.

 

LES TRAITEMENTS NATURELS

  1. L’Aromathérapie

 

Je vais en faire un article, car le sujet est vaste.

Pour l’instant, vous avez juste à savoir que certaines huiles essentielles (HE) font des miracles sur votre peau.

On mise sur :

  • Le Tea tree : Pour les boutons infectés qui débutent.
  • Le Ravintsara : Pour les « boules » sous peau, et boutons enkystés.
  • Le Niaouli : comme le Ravintsara, plus agressif
  • L’Hélichryse:  très bon cicatrisant et désinfectant
  • La Lavande officinale : Pour les boutons enflammés.

 

A utiliser LOCALEMENT car ça peut être irritant.

 

  1. La Phytothérapie

Pas la peine d’ingérer des pissenlits ou de se faire un masque à l’Ortie.

Non, les plantes sont utilisées comme dépuratifs.
Si votre foie est engorgé, les tisanes vont devenir vos nouvelles meilleures amies.

Attention !

 Une recrudescence de boutons les premiers jours peut arriver avant que tout s’élimine. C’est normal, votre foie se nettoie et élimine à la surface les déchets (qui auraient formés vos futurs boutons).

 

QUELLES PLANTES ?

Spécifique du foie : Bardane, pissenlit, chardon
Anti-inflammatoire et Anti bactérienne : carotte, thym, camomille

1 à 3 tisanes par jour.

 

  1. Les Huiles Végétales

Bon allié contre l’acné également. Mieux que les crèmes du commerce.

Huile de Jojoba : peaux mixtes, grasses, nourrissantee. Elle a aussi un effet anti ride

Huile de noisette : peaux grasses, un peu plus “puissante” et un peu moins nourrissante

 

Les huiles laissent un rendu brillant. Pour éviter ça, on en met juste un peu, on masse bien pour faire pénétrer, ou sinon on la garde pour le soir.

 

  1. Les Produits Naturels

  • L’Aloé Vera.

 

Anti inflammatoire, cicatrisante, antiseptique, elle vous aidera à venir à bout de l’inflammation de votre peau.
Le gel peut tirailler, à utiliser en mélange avec un soin hydratant.

 

 

 

  • Le Miel de Manuka

Effet de mode ? Peut-être. Car le miel “basique” a les mêmes effets que le miel de Manuka (et beaucoup moins cher). Le miel de Manuka aurait de meilleures propriétés antibactériennes et anti inflammatoires.

Bon. J’ai testé. J’ai adoré. Disparition de l’inflammation, peau assainie, mon premier (et unique) pot a bien tenu un an.

Le miel de base m’a paru moins efficace, mais je n’ai pas l’explication scientifique, alors si votre budget est serré, rien ne vous empêche de profiter de ses propriétés cicatrisantes et anti inflammatoires, ou de partir sur du miel de thym.

A utiliser 1 fois/jour si acné sévère, à 1fois/semaine en entretien. En masque de 20 min à 1h selon votre patience.

 

  • L’Argile

J’en ai fait un article. A user et abuser.  A long terme la différence est flagrante. Peau moins enflammée, pores resserrées, boutons asséchés, teint moins terne…

 

 

 

UNE REGLE D’OR

Quel que soit le traitement, on HYDRATE avec une crème HYDRATANTE. C’est une erreur courante, mais si vous n’hydratez pas de peur de choper d’autres boutons, votre peau va sécréter du sébum pour reformer elle-même une hydratation. Et vous allez vous transformez en calculatrice.

 

 

Bon à savoir :
– J’ai testé tout ce dont je parle. TOUT. Mais comme un avis scientifique vaut mieux qu’un avis personnel, j’ai également vérifié les propriétés de chacun des produits.
– J’ai simplifié les choses, n’hésitez pas à me laisser des commentaires si vous voulez en savoir plus. Ces solutions sont bien supportées, mais si vous avez une pathologie, un traitement, que vous êtes enceinte, etc, certains traitements sont déconseillés voire contre indiqués (les huiles essentielles par exemple), donc parlez en à votre médecin ou à un professionel.

 

(Cet article est le fruit de mon expérience de pharmacien ET personnelle. Et ça nécessite bien 2 articles.) 

Le 2e article est indispensable : les traitements sans les conseils de vie qui vont avec ne feront pas effets longtemps…

Suite ici ! 

 

 

 

 

 

Partager si vous aimez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *