Une plante, une solution

Comment suis-je devenue une adepte des tisanes ?

Contrainte et forcée, je cherchai une alternative au thé et au café.

Le thé, j’en consomme quasi tous les jours. Mais je suis facilement carencée en fer, j’ai du diminuer un peu les doses.

Et le café, j’en buvais aussi tout le temps. Sauf qu’un excès de café peut avoir des effets indésirables, comme favoriser la rétention d’eau, une tachycardie ou l’apparition d’imperfections.                                       

Je cherchais donc une 3ème boisson « santé », que je puisse boire au quotidien et qui respecte mon envie de bien-être.

 

B.a.-ba des tisanes

  • Elles ont des propriétés médicinales. « C’est que des plantes » je l’entends souvent au comptoir. Sauf que les plantes sont la base de nombreux médicaments, et qu’elles ont des propriétés assez puissantes pour être parfois contre-indiqués selon les cas.
  • Faites attention à ce que vous achetez. Mieux vaut acheter les plantes dans une pharmacie ou une herboristerie de qualité, les laboratoires y sont plus soucieux de la qualité.
  • La plante tient son efficacité selon la manière dont elle a été cultivé et conservé. Après broyage dans les sachets, elle se dégrade vite. Mieux vaut la choisir en vrac.

 

Décoction ou infusion ?

Sachez qu’une décoction est plus riche en principe actif qu’une infusion.

Pour une infusion réussie : Faites bouillir l’eau, et laissez-la refroidir jusqu’à ce que la température redescende un peu (80°). Une eau brûlante détruit certains principes actifs et les arômes.                                                                                                                                                                                                                                  

Durée d’infusion : Il varie selon la plante. Plus les feuilles sont fines, plus l’infusion est rapide. Compter entre 3 minutes et 10 minutes maximum. Vous pouvez filtrer avant de boire.    

Bon à savoir : une tisane se conserve 24h au frigo ! Et elle se réchauffe également sans perdre de son efficacité.                                                                                                                                                                                                                                          

Pour une décoction réussie : Plonger d’abord les plantes dans l’eau froide, puis monter à ébullition. Quand l’eau bout, on stop et on laisse agir.

Durée de décoction : entre 2 et 10 minutes maximum.

(La décoction n’est pas toujours possible, la chaleur peut réduire l’action des actifs. Elle s’utilise plutôt avec les racines ou les écorces)

 

Quelle plante pour quel usage?

Ce lexique est à utiliser selon l’effet que vous recherchez ou si vous souhaitez connaitre les propriétés principales d’une plante en particulier. Elle n’est pas exhaustive et permet une vue d’ensemble des plantes les plus utilisées traditionnellement.

 

S’endormir plus facilement :

La Passiflore : Contre les angoisses, la nervosité et l’insomnie 

La Verveine : Calmante et aide à la digestion pour mieux dormir

La Valériane : Contre l’agitation et l’insomnie

Le Tilleul : Sédative, elle agit comme un hypnotique

 

Rétention d’eau, et détoxification : 

Le Boldo : Ses alcaloïdes favorisent une bonne circulation et stimule le foie

Le Pissenlit : Permet l’élimination d’eau, favorise la circulation et anticellulite

La Prêle : Elle est diurétique, et reminéralise (contient du silicium, potassium, magnésium..)

Le Bouleau : riche en potassium, il agit sur le foie comme dépuratif

La Chicorée : agit sur le foie, le rein et la rate comme dépuratif

Le Citron : favorise l’élimination des toxines, aide au bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire

 

Fatigue :

Le Romarin : aide à l’oxygénation du cerveau et donc à avoir les idées claires. Il remplace efficacement le café le matin

L’Ortie : très nutritive, contient du fer, du calcium, du magnésium, aide à retrouver l’énergie perdue, et en cas d’anémie, elle est top !

Le Ginkgo Biloba : comme le romarin, il aide l’oxygène à monter au cerveau et aide à la concentration et à la mémoire

L’Avoine : très nutritive, augmente la résistance physique et lutte contre la déprime

 

Echapper aux virus :

Le Thym : Votre meilleur ami en cas de baisse de l’immunité, grippe, toux, rhume etc…C’est un bon antiviral et anti-inflammatoire.

L’Eucalyptus : Excellent antiseptique, utile en cas d’infection des voies respiratoires

Le Sureau : super stimulant immunitaire,  il lutte contre les affections respiratoires

La Sauge : anti-inflammatoire, contre les problèmes ORL (nez, bouche) et les maux de gorge

Le Gingembre : anti-bactérien et anti-inflammatoire, c’est un allié de poids pour rester en forme

La Mélisse : antivirale, très utile lors de fatigue du système immunitaire.

 

Désordre intestinaux (ballonnements, flatulences et autres joyeusetés !) :

La Menthe : antispasmodique et stimulante du tube digestif. Elle va expulser les gaz et stimule l’estomac et le foie

La Camomille : Elle stimule la digestion et détend les organes

Le Fenouil : aide à évacuer les gaz et les ballonnements

 

Douleurs menstruels et ménopause :

Le Souci : contre les règles douloureuses, les effets de la ménopause, et lutte contre l’obésité

La Sauge : augmente votre énergie et soulage les douleurs des règles (contre-indiqué en cas de cancer du sein ou de l’utérus, à utiliser avec précaution)

L’Hamamélis : anti-hémorragique en cas de règles abondantes

Le Gingembre : très efficace contre les maladies inflammatoires, il aide aussi contre les douleurs menstruelles 

L’Hibiscus : anti-inflammatoire, antalgique, relaxant des muscles utérins, bon contre les douleurs des règles et les infections urinaires

 

Migraine :

La Mélisse : Calmante, elle réduit la tachycardie et apaise les maux de têtes

La Camomille : anti-migraine reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé, elle soulage les maux de tête

La Reine des près : elle contient de l’acide salicylique, comme l’aspirine, ce qui lui permet son effet anti-inflammatoire (déconseillée si vous êtes allergique à l’aspirine)

 

Allergies, Eczéma, Problèmes respiratoires :

L’Ortie : elle est antihistaminique : réduit les processus allergiques.

La Prêle : son action reminéralisante (riche en silice) soulage l’eczéma

 

Problèmes de circulation :

L’Hamamélis : vasoconstrictrice, elle soulage les jambes lourdes, les varices et les hémorroïdes

La Vigne rouge : riche en flavonoides, il est vasculoprotecteur :  il soulage l’insuffisance veineuse

Le Fragon : stimule la bonne élasticité des veines

Le marronnier d’Inde : anti-inflammatoire, évite le gonflement des jambes et les hémorroïdes

La Sauge : protège les veines, artères et aide à la circulation sanguine

 

Brûler des calories :

Le citron : puissant allié détox, il accélère le métabolisme et oriente l’évacuation des graisses

La Sauge : apporte une bonne digestion et stimule l’élimination de la graisse

Le Fucus : diminue l’appétit, brûle les calories en excès (à éviter si vous avez une peau acnéique)

Le Guarana : contient de la caféine, il permet de brûler les graisses.

Le maté : augmente le métabolisme et contribue à la réduction des lipides

 

Douleurs chroniques :

La Reine des près : anti-inflammatoire de choc

La camomille :  anti-inflammatoire et apaisante

 

Aphrodisiaque :

La Menthe : stimule les fonctions sexuelles et relaxe

La Vanille :  par son odeur volatile, stimule les sens

Le Gingembre : stimule la circulation sanguine et fluidifie le sang

L’Avoine : augmente la vitalité sexuelle masculine et la libido féminine

La Sauge est un oestrogène naturel qui excite les fonctions sexuelles

 

 

Toutes ces plantes ont de réelles propriétés, et peuvent être déconseillées : Bébé, femmes enceintes, certaines maladies ou traitements médicamenteux…C’est du cas par cas.

Petit lien d’un article ventant une nouvelle forme de tisanes en capsules : sympa et moderne ! à découvrir sur le blog de lili.

Louise ♥

Partager si vous aimez !

4 commentaires sur “Une plante, une solution

    1. Merci !
      C’est selon les plantes utilisées…Théoriquement on ne dépassent pas maximum 10 plantes (ce qui est déjà énorme!) avec 5 plantes max considérées comme “actives” (qui auront l’action désirée), 3 maximum pour améliorer la saveur, 2 maximum pour améliorer l’aspect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *